Sacs à main d’occasion: 10 conseils pour reconnaître un modèle authentique

Le sac à main figure parmi les accessoires de mode les plus prisés et les plus luxueux qui existent. En effet, ceux issus des grandes marques peuvent parfois valoir des milliers d’euros, ce qui n’empêche pas les plus « addicts » de les collectionner. Malheureusement, les contrefaçons ne sont souvent pas bien loin lorsqu’il s’agit de sacs à main mythiques, et il peut parfois être difficile de différencier les vrais des faux. Pourtant, un modèle de contrefaçon ne possède pas la même qualité qu’un sac à main authentique et ce n’est qu’une fois l’accessoire utilisé au quotidien que cela se ressent. Heureusement qu’il existe quelques moyens d’éviter les copies en suivant ces 10 conseils qui suivent :

 

Acheter sur un site spécialisé

Tout le monde n’est pas expert en sac à main de marque et même lorsque l’on s’y connaît, difficile parfois de différencier un sac à main copie d’un modèle authentique à la simple vue d’une photo. C’est pour cela qu’il est à éviter de consulter les sites de commerce entre particuliers ou de vente aux enchères qui ne garantissent rien en termes d’authenticité. A la place, si on recherche des modèles de sacs de luxe en particuliers, il est préférable de consulter directement des sites spécialisés en la matière. Il en existe pas mal sur la toile mais si on a quelques doutes, on peut consulter Purseforum qui répertorie les sites proposant des sacs de luxe authentiques d’occasion. Si on a les moyens de s’offrir un modèle neuf, il faut directement aller sur le site de la marque ou voir en magasin.

 

Exiger des preuves d'authenticité

Exiger des preuves d'authenticité

Exiger des preuves d'authenticité

Il y a des preuves d’authenticité que l’on peut demander, voire exiger, à l’achat d’un modèle de sac de luxe. Un vendeur spécialisé devrait en fournir sans qu’on le lui demande, à savoir un minimum de 5 photos du sac sous tous ses angles : devant, dos, doublure, logo intérieur et extérieur, fermeture éclair, numéro de série, etc. En outre, un reçu de vente avec/ou un certificat d’authenticité est aussi à exiger. Cependant, il faut savoir que certaines marques ne proposent pas d’attestation à l’exemple de Louis Vuitton ou d’Hermès. Par contre, Dior, Gucci, Chanel, Cartier ou encore Prada procure à chaque fois une attestation d’authenticité. Ainsi, un vendeur qui propose un certificat d’authenticité pour un modèle de sac à main signé Louis Vuitton ou Hermès n’est forcément pas fiable. Il faut être assez informé et avisé pour poser les bonnes questions et exiger les bonnes preuves d’authenticité.

 


Savoir lire un numéro de série

A chaque modèle de sac à main authentique correspond un numéro de série permettant de reconnaitre son année de fabrication et/ou son pays de production. Il faut avant tout achat vérifier cette inscription et savoir l’interpréter en vue de reconnaître s’il s’agit d’un modèle authentique ou d’une copie. Pour y parvenir, il suffit de faire ses propres recherches sur la toile. Un numéro de série qui indique 2015 comme année de production par exemple devrait permettre de savoir si le modèle a bien été produit cette année-là. Si le numéro de série indique un pays de production, il faut vérifier si l’étiquette indique bien que le sac à main a été fabriqué dans ce même pays. Si les deux indications ne concordent pas, il s’agit évidemment d’un sac à main de contrefaçon.

 

Etre au courant de l'évolution de la marque

Etre au courant de l'évolution de la marque

Etre au courant de l'évolution de la marque

Il faut toutefois savoir que le numéro de série d’un modèle authentique peut avoir été enlevé car avant, contrairement aux modèles récents, certaines marquent indiquait le leur sur une étiquette pouvant se décoller facilement. Dans ce cas, il est important de s’informer sur la marque et l’évolution de ses produits. Pour un modèle de sac à main donné, se renseigner sur son année de production par la marque ainsi que ses détails de fabrication est essentiel. Chez Hermès par exemple, les sacs à main fabriqués après l’année 2007 disposent de doublures en cuir (même celles des poches), quelle que soit la matière extérieure. Avant, les poches avaient une doublure en suède.

 

Etre attentif à la quincaillerie

Les marques accordent une grande importance aux détails de leurs modèles de sacs à main, et ce, même au niveau de la quincaillerie (fermeture éclair, rivets, chaînes, etc.). Normalement, ces pièces en métal sont fabriquées avec un matériau de qualité supérieure et lourd, ce qui fait que des sacs dont les chaînes par exemple sont trop légères devraient causer le doute sur son authenticité. Il faut aussi savoir qu’avant 1990, les marques comme Louis Vuitton ne gravaient pas de logo ni d’estampe sur les rivets et les fermetures éclairs de leurs sacs. Si un modèle qui date de 1980 dispose d’une fermeture éclair où il y a gravé LV pour un sac à main Louis Vuitton, ce n’est forcément pas un modèle authentique. Un sac à main signé Chanel devrait disposer d’un poinçon sur le logo extérieur pour indiquer que le double C de la marque est plaqué or. Pour le mythique Birkin de la maison Hermès, ses pieds en métal devraient avoir la même couleur que l’insigne de la marque à l’intérieur du sac et le reste des quincailleries du modèle ; pour ce faire, les seuls coloris existant sont feuilles d’or blanc ou jaune. Bref, c’est souvent dans les détails que l’on reconnaît un vrai sac griffé car les faiseurs de contrefaçons ne s’en soucieraient pas au risque d’augmenter le prix de vente du modèle.

 


Examiner les coutures

Examiner les coutures

Examiner les coutures

Même les coutures comptent sur un sac à main de luxe. De manière générale, leur fil est en coton et leur couture est donc mate, sans aucune brillance. Ensuite, à chaque marque son nombre de points de couture par pouce : un modèle issu de la Maison Chanel possède 10 points de couture par pouce sur le côté matelassé ; un modèle Hermès est toujours cousu main avec une piqure de sellier c’est-à-dire deux fils et deux aiguilles à la fois ; etc.

 

Observer la qualité du cuir

Une copie dite « high » de sac à main de luxe peut arborer du cuir comme matière de fabrication afin de duper au maximum les acheteurs et se rapprocher le plus possible du modèle authentique mais c’est au niveau de la qualité que la différence se perçoit. Difficile pourtant de repérer un cuir de mauvaise qualité si on ne se réfère qu’aux photos vues sur internet. C’est pour cela qu’il est nécessaire de toucher le modèle en exigeant à le voir en vrai avant toutes transactions. Certains détails comme les poignets ou les bordures peuvent même être fait en similicuir pour des modèles copies lorsqu’on s’en rapproche de plus près. Un modèle monogrammé de Louis Vuitton dispose par exemple de poignets et de bordures exclusivement en cuir Vachetta qui n’a pas été traité, du coup, un modèle d’occasion devrait présenter un cuir qui fonce comme la peau qui bronze. En magasin, certes, un modèle neuf aura un cuir pâle mais avec le temps, il change inévitablement de couleur. Pour ce qui est de la toile du même modèle monogrammé de Vuitton, un liquide de traitement spécial la rend ultra résistante ce qui fait qu’aucune trace d’égratignures ne devrait s’y retrouver.

 

Privilégier l’achat local

Privilégier l’achat local

Privilégier l’achat local

Acheter en local permet une meilleure suivie du sac à main au lieu de faire ses achats dans un autre pays que le sien. Aussi, on n’est jamais à l’affut d’une mauvaise surprise financière au moment de rapatrier le sac à main : frais de douane, amendes, taxes, etc.

 

Éviter les «bonnes» affaires

La qualité a un prix et ce n’est pas pour rien que les modèles griffés sont aussi onéreux. Le souci du détail, la qualité des matériaux, la robustesse du modèle, la rareté, etc. sont autant de paramètres à considérer avant de définir le prix. Ainsi, même pour un modèle d’occasion, un sac à main authentique n’est jamais « pas cher ». Les prix qui sont trop alléchants pour être vrais sont donc à éviter et surtout, il est important de s’informer sur les tarifs du marché.

 

S’éduquer

S’éduquer

S’éduquer

Bien s’éduquer est important pour pouvoir se permettre de reconnaître un vrai modèle de sac à main d’un faux. Cela est à la portée de tout le monde surtout si on est vraiment passionné par ce genre d’accessoire de luxe. Pour ce faire, il faut s’informer sur les modèles sorties chaque saison : les différentes sortes de cuir, les couleurs disponibles, les détails de fabrication, etc. Si on n’y intéresse assez, l’apprentissage de tous ces petits détails se fait facilement et l’authenticité d’un modèle de sac donné n’aura plus aucun secret pour vous.

 

Conclusion

Les modèles de sac à main de contrefaçon peuvent se rapprocher de plus en plus des vrais mais rien ne vaut un sac à main griffé. On peut, certes, payer cher pour l’avoir mais sa valeur reste inchangée même avec le temps et parfois même, elle peut augmenter. De plus, avec la qualité de fabrication des modèles authentiques, il n’y a pas de soucis à se faire quant à la robustesse du modèle. Il s’agit donc d’un achat sûr, que l’on ne risque pas de regretter. Et même si l’on vient à ne plus apprécier le modèle de sac à main, sa revente ne risque pas d’être difficile avec les bonnes preuves d’authenticité qu’il faut surtout bien garder.

Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire